Ecrin de verdure à Cergy

Vendredi, juillet 4th, 2008

Ouf !

Enfin un petit moment pour vous écrire après deux journées intenses.

 Depuis ma Lorraine profonde, me voilà bien arrivée à Cergy, dans le Val d’Oise (95) , ville de 55 000 habitants environ, à 35km de Paris.

 

 

Je m’attendais à une cité de barres HLM grisâtres et insalubres, eh bien non.

Même si l’habitat social dépasse à Cergy les 40 pour cent ( !), il est varié, à échelle humaine noyé dans la verdure.

  pavillon HLM

J’ai d’emblée été frappée par la beauté et la diversité des logements, et par l’atmosphère apaisée que procurent à l’environnement les chants des oiseaux et les larges espaces verts.

 !

 

 

 

 

 

 

Comme quoi, on peut faire du beau avec des moyens modestes!

Cependant, il suffit d’un peu de relâchement de la part des locataires ou des bailleurs sociaux pour que l’habitat devienne bien moins attirant. Et il n’est pas rare de voir des bouts de trottoirs et des bosquets jonchés de détritus, là où certains jeunes ont trouvé repaire la veille.

Le quartier de Cergy Saint-Christophe où je réside n’en reste donc pas moins un lieu qui a ses difficultés, à commencer par celle du logement dont la pénurie est flagrante.

Ce matin, lors de ma visite du service social de secteur, j’ai entendu qu’il était fréquent de devoir renvoyer à la rue des femmes avec leur bébé, et que beaucoup sous-louent des garages pour y vivre, faute de mieux.

Petite parenthèse clin d’oeil aux partisans de la libération des nains de jardin ;-)

  

 

Au delà du quartier, l’architecture est ambitieuse, avec notamment deux grosses horloges jumelles situées près de la gare, et une place monumentale.